Articles parlant de Lee Kang-Sheng

I don’t want to sleep alone (Tsai Ming-Liang, 2006)

« Nul ». Un bon adjectif pour décrire le film. A prendre au sens propre comme au figuré, désignant le contenu comme le contenant. Tsai Ming-Liang, cinéaste du néant, créateur de films vides et poète apocalyptique.