Articles parlant de 2000

Films coréens improbables avec de la musique dedans

Double programme #3 : Mago de Kang Hyun-Il, suivi de Teenage Hooker became a killing Machine in Daehakroh de Nam Ki-Woong

Running seven Dogs (Ki Ju-Man, 2000)

S’il pouvait (peut-être) receler quelque originalité (pour un film coréen) à l’époque de sa sortie (et encore j’en doute), Running seven Dogs est plutôt du genre qu’on a vu cinquante fois – qui plus est en mieux.

Bong-Ja (Park Chul-Soo, 2000)

Un film très maladroit et sans grande personnalité. Rien qui retienne l’attention, pour dire les choses comme elles sont. Bong-Ja est alors un film ennuyeux en plus d’être platement réalisé.

Twenty (Shin Jeong-Gyun, 2000)

Les quinze premières minutes auraient fait un court-métrage plutôt chouette. Un peu développée, la première demi-heure auraient pu donner un long métrage tout ce qui a de plus honnête. Mais avec à peu de chose près une heure de trop, Twenty est finalement d’un grand et profond ennui.

Truth or Dare (Kim Gi-Yeong, 2000)

Truth or dare rentre incontestablement dans la très convoitée catégorie « gros navet où y a vraiment rien à sauver ».