Nam Ki-Woong en DVD

10 août 2011 § 3

Chow Yun-Fat Boy meets Brownie Girl

Niouseur le plus glando de la blogosphère et pas foutu d’utiliser la fonction de prépublication de WordPress, j’ai oublié de vous parler d’une publication qui pourtant le mériterait : un éditeur casse-cou a osé sortir des films de Nam Ki-Woong en France.
Le gros morceau c’est Chow Yun-Fat Boy meets Brownie Girl, une comédie un peu bizarre avec des trafiquants d’armes et des escargots, challenger dans la catégorie « le titre est mieux que le film » (trad : c’est sympa et avec des lumières bizarres mais n’est pas forcément à la hauteur de je-ne-sais-plus-combien d’années d’attente) et exclusivité mondiale puisque le film, datant pourtant de 2002, n’a jamais été distribué en vidéo jusqu’à présent.
En « bonus » le DVD propose aussi le splendide Teenage Hooker became a killing Machine in Daehakroh (étrange calcul que de ne pas lui accorder plus de visibilité, vu qu’il est plus connu et plus vendeur – comme quoi tout est relatif), grand favori dans la catégorie « le titre tabasse, le film aussi ». Ainsi que Kangchul, court métrage avec un type qui a vraiment une sale gueule et qui ne concourt dans aucune catégorie particulière.

Sur ce, le site retourne à son hibernation estivale et ne propose même pas de vous en faire gagner un exemplaire, parce qu’égoïste et radin il préfère draguer les collégiennes sur la plage avec ses lunettes de tombeur.

(Tortue Géniale in da place, ou presque)

« Sky Crawlers, c’est un putain de film d’action ! »

31 janvier 2010 § 17

C’est tout frétillant suite à la sortie de Sky Crawlers, le nouveau Oshii Mamoru de l’année dernière, que j’ai sonné à la porte du building Wild Side Vidéo de Saint-Germain des prés. Le matou en personne m’a reçu dans un splendide appartement Louis XV où tout en me bâfrant d’onigiris surgelés et de champomy (des restes du dernier salon manga) j’ai pu lui poser quelques questions. » Lire la suite «

pendant ce temps là, de l’autre coté de la manche…

25 janvier 2010 § 21


Heureux hasard de calendrier, nos amis grands-bretons sortent aujourd’hui en DVD deux films totalement déments :

Tout ça pour une bouchée de pain sur Amazon (ici et ).

Un éditeur français sur le coup ?
Je veux dire, c’est bien beau de ne nous sortir le dernier Oshii qu’en loucedé (alors que comme chacun sait il mériterait une sortie sur 1000 écrans) et de nous noyez sous les mangasseries et les vieux films d’exploit’ qui pour un bon paquet ne valent pas le prix du plastique, mais un petit film aussi chef-d’oeuvristique qu’improbable m’est avis que ça en décrasserait un ou deux.

PS : on rappelle aux distraits que Love Exposure sera projeté au cinéma L’Ecran à Saint-Denis (93) le vendredi 5 février à 20h, en présence de Sono Sion.

PS : par la même occasion on vérifie que ça fait au moins 30 ans qu’on écrit les bandes-annonces de ma même manière.

Epikt gonna stay happy : Air Doll en DVD

10 janvier 2010 § 6

Je ne connais rien de tel pour soulager ma mélancolie hivernale que de dépenser de la thune dans le fan-service. La bonne nouvelle du jour, c’est donc que le très doona doona doona Air Doll de Koreeda Hirokazu sort en DVD le 26 mars prochain. Deux éditions sont proposées :

  • la version normale pour pauvres et faux fans, à 3990 yens ;
  • une édition limitée au prix de 6300 malheureux yens, contenant en plus un DVD de bonus sans doute parfaitement inutiles et deux petits livrets sans doute très zoulis.

Aucune mention de la présence, ou non, de sous-titres compréhensibles. Mais il est permis d’espérer, le DVD étant édité par Bandai (qui a par exemple sorti l’an dernier Still walking du même Koreeda avec des sous-titres anglais).

Par contre, du coté de la France, toujours pas de date annoncée sortie en salles le 10 février (ce qui est coule) en fait il est pas sorti donc on est toujours dans le flou (ce qui est pas coule).

Bienvenue sur le blog de l'Insecte Nuisible.

Coulisses du site, annonces, réactions à chaud et bla-bla en tout genre.

Mais où que je suis ?

Vous parcourez la liste des articles taggués DVD.